Tu es écoféministe

tu_es_ecofeministe

Voici deux étiquettes que tu refuseras peut-être : écolo et féministe.

Combien te le diront, écoféministe, ça fait écolo-fasciste, sinon féminazi. 

Mais plus on méprisera l’équité entre les genres, les nations ou les générations, plus fort en toi s’animera le germe de l’écoféminisme.

Plus on te mecspliquera le droit de s’endetter pour rouler avec un nouveau SUV, plus tu chériras en pensée tes imaginaires futurs arrières-petits-enfants.

Plus on te vantera un produit quelconque dans un contenant en plastique, avec une image objectivante t’invitant à être comme tu ne l’es pas déjà dans le but de plaire à ceux à qui il faudrait que tu plaises, plus tu chériras ton corps d’être encore en vie – et ton environnement d’être encore viable.

Plus la nature se dégradera, plus ta pulsion de vie s’exprimera.

Plus on invisibilisera ton existence, ton essence, ta différence, plus finement tu percevras le biais des uns et l’aveuglement des autres.

Plus on cherchera à s’approprier ta culture, ton corps, ton argent, ton oeuvre, plus tu te sauras occuper une place de choix, de ton plein gré et de ton plein droit, en plein soleil.

Plus on te dénigrera avec force, plus tu te sauras proche de la réussite.

Vouloir réduire les écarts entre les genres, les nations ou les générations ne signifie pas que tu veuilles t’affubler d’une quelconque étiquette, ni écolo, ni féministe.

Mais si, devant le mépris, l’ignorance, la destruction et l’iniquité, tu arrives à nommer ce qui peut encore te guider, et si cette chose t’amène à te reconnaître et à te connecter, amoindrissant ta solitude, ta culpabilité et ton désespoir, alors oui, tu es écoféministe.

tu_es_ecofeministe

Publicités

L’emballage est-il un déchet?

Non, selon terra-eco.net. Et en matière de ressources, il est une chose certaine, les produits à recycler sont désormais le plus gros gisement planétaire dont nous disposons!

– Point de vue – L’emballage n’est pas inutile. Il sert à protéger les aliments et donc à éviter le gaspillage ! Mieux, il doit être vu non comme un déchet mais comme une matière première aux nombreuses vies potentielles…

Tout le monde semble avoir oublié à quoi sert un emballage… Les estimations de la FAO (l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, ndlr) montrent que selon les pays entre 20 et 75 % des denrées alimentaires sont perdues. En Europe, par exemple, jusqu’à 30% des aliments sont gâchés, soit près de 71 millions de tonnes par an, près de 300 kg par habitant ! Les chiffres sont cruels car ils ne trompent pas : plus l’emballage est développé dans un pays, moins il y a de pertes ; c’est inversement proportionnel… Dans les pays sous-développés, malgré la faim qui est la première cause de mortalité enfantine, le premier consommateur d’aliments est hélas la poubelle.

La principale fonction de l’emballage est de conserver ce qu’il contient : c’est un contenant qui protège durablement un contenu.  S’il protège ce qu’il contient, l’emballage évite les gaspillages. Qu’est-ce qui est le plus irresponsable : gaspiller des produits alimentaires ou, éventuellement, gaspiller du matériau d’emballage ?… Depuis l’invention de la boîte de conserve au XIXe siècle, le packaging a sauvé des milliards de vie et il est, dans la plupart des cas recyclable ; c’est en cela qu’il est totalement responsable.

Il se trouve que le packaging a un défaut majeur, celui d’être visible, dans le caniveau, dans les champs et lorsqu’il déborde de nos poubelles. C’est une pollution visuelle. Mais le problème ne porte pas sur la responsabilité ou l’irresponsabilité du packaging ; il s’agit juste d’une question « d’éco-responsabilité » des industriels et des consommateurs. On se donne donc bonne conscience quand on « attaque » le packaging pour éviter d’aborder la véritable question : celle de notre façon de surconsommer. Tous les pays développés sont en état de surconsommation. Le problème de l’emballage s’il en est, n’est qu’une résultante de notre surconsommation chronique.  Texte intégral ICI.

Bon tri, bonnes inventions!

  • Articles récents

  • Thèmes

  • Catégories

  • Follow Lait, pétrole et Papillon on WordPress.com
  • Publicités
%d blogueurs aiment cette page :