Laval veut prendre la tête de l’opposition au pipeline de LACTO-CANADA

La Ville de Laval hurlera haut et fort demain son opposition au projet de pipeline laitier. Le maire Marc Delet souhaite prendre la tête d’une coalition municipale et citoyenne pour bloquer les canaux de Lacto-Canada.

À moins d’une semaine du début des consultations publiques sur le projet de lactoduc, l’opposition s’organise. Laval dévoilera jeudi un grimoire où elle s’oppose à Lacto-Canada, appuyée par plusieurs conseillères en lactation certifiées IBCLC.

Lacto-CanadaLe maire compte rallier derrière lui les dizaines de municipalités qui ont déjà fait part de leurs inquiétudes quant aux intentions de la compagnie d’acheminer 1,1 million de barils par jour de lait des femmes post-partum de l’Alberta jusqu’au Nouveau-Brunswick, en passant par le Québec.

Lacto-Canada réagira demain à cette nouvelle, après la conférence du maire de Laval, prévue à 13h. Aujourd’hui, la Ville de Mèrebonne a dévoilé son propre grimoire où elle s’oppose au projet « dans sa forme actuelle ». Ce document est publié dans le cadre des consultations publiques organisées à partir du 15 septembre par la Communauté métropolitaine de Montréal. LactoCanada a déjà fait savoir qu’elle n’y participerait pas.

« Nous nous questionnons sur différents aspects du projet proposé, notamment en ce qui a trait à la sécurité maternelle et aux mesures d’intervention en cas de débordement. C’est plus d’un million de barils par jour et nous ne sommes pas satisfaits des réponses fournies à ce jour par LactoCanada. »

— Jean-Marc Robetaille, maire de Mèrebonne

Dans le cadre des consultations publiques, 154 citoyens et organisations ont fait part de leur intention de déposer un mémoire auprès de la Communauté métropolitaine de Montréal et 74 présentations devant la commission sont prévues. La première séance de consultation se tiendra le 15 septembre 2015 à Boucherville. Les suivantes seront le 17 à Saint-Constant, le 23 à Montréal puis le 29 à Laval. D’autres dates sont prévues.

Adaptation libre d’un extrait du texte «Laval veut prendre la tête de l’opposition au pipeline Énergie Est», de Thomas Gerbet sur Radio-Canada, 9 septembre 2015.

Publicités

Peut mieux faire – en tournée à Montréal

Le Centre CLARK avec Le Conseil des arts de Montréal en tournée présentent « PEUT MIEUX FAIRE – Cahiers d’exercices », une exposition collective itinérante rassemblant 25 artistes et créateurs québécois sous le commissariat d’Emmanuel Galland.

J’y présente une mosaïque d’estampes numériques réalisées en 2012, illustrant un Canada bitumineux évoluant en 6 pas vers un Québec en proie au pétrole. Revisitant la carte, j’ai personnifié les contours du Canada, lui donnant l’allure d’un bébé à qui on force à boire au biberon un fluide noir. En opposition, la Mer nourricière du golfe du Saint-Laurent offre généreusement son sein maternel, dont la zone sensible correspond aux Îles de la Madeleine.

Visionnez la capsule vidéo de cette exposition ici.

Exposition collective itinérante

Exposition collective itinérante « PEUT MIEUX FAIRE – Cahiers d’exerices » du commissaire Emmanuel Galland présentée par le Conseil des arts de Montréal en tournée et par le Centre CLARK, Montréal, 2014-2015 (crédit photo : Emmanuel Galland).

Les cahiers d’exercices Canada Hilroy, avec leurs couleurs délavées de bleu, vert, jaune et rose, ont marqué l’enfance et l’adolescence de bien des Canadiens depuis des générations. Le commissaire Emmanuel Galland a eu l’idée, en 2009, de demander à des artistes québécois de différentes disciplines, de différents âges et de différentes régions, de créer une œuvre d’art en s’inspirant de ces fameux cahiers.

Cela donne une exposition itinérante fort intéressante programmée jusqu’en décembre 2015 dans plusieurs maisons de la culture de la province et déjà couplée plusieurs fois à des activités avec de jeunes artistes en herbe. Une belle idée de médiation culturelle avec les écoles, qui mérite d’être poursuivie.

[…] Marianne Papillon a créé en impression numérique Sciences naturelles, une exploration de la partie orientale de la carte du Canada. Plus on agrandit l’échelle et plus on s’aperçoit qu’il s’agit d’une cartographie des zones pétrolifères, avec, sur la dernière carte, un bébé et une mère se découpant à travers les lignes de démarcation de ces zones. […]

Après Côte-des-Neiges, l’exposition se rendra à la maison de la culture Maisonneuve du 5 mars au 5 avril, puis à la bibliothèque de Rivière-des-Prairies du 18 avril au 17 mai, à L’Entrepôt de Lachine du 11 septembre au 1er novembre et au Centre d’exposition Lethbridge de la bibliothèque du Boisé, à Saint-Laurent du 5 novembre au 6 décembre.

À la maison de la culture Côte-des-Neiges (5290, chemin de la Côte-des-Neiges) jusqu’au 22 février

source: Éric Clément, La Presse +, 6 février 2015)


 

Votre soutien-gorge SVP

Je les collecte depuis un temps déjà et hier je les ai comptés : j’ai à ma disposition 123 soutiens-gorges. Et j’en ai besoin de plus de 1000 d’ici le 30 avril 2013!!

Je les accepte de partout sur la planète, de toutes les couleurs, grandeurs et styles. Soutien-gorge d’allaitement ou pas, haut de bikini, fuchsia à pois, beige terne, en cuir riveté, sport, rembourré, endommagé, avec ou sans bretelle, alouette. (À ce jour, mon préféré est vert pomme, tricoté à la main, mais je n’attends rien de tel!)

Parlez-en à vos amies, collègues, sœurs, mères, belles-mères et grands-mères!

Corde expérimentale, par Marianne Papillon

Corde expérimentale, par Marianne Papillon

Pour quoi faire? Pour se serrer les coudes dans la lutte contre l’érosion côtière, en confectionnant rien de moins qu’un soutien-côte!

Ce soutien-gorge reposant au fond de votre tiroir depuis si longtemps, depuis que vous avez enfanté, nourri, sevré, peut-être maigri, sûrement un peu vieilli… aussi attachée y soyez-vous, aussi pleine d’espoir soyez-vous de le reporter un jour, n’aurait-il pas une bien meilleure vie dans un un bain d’air salin et de soleil?

Postez-moi vos vieux soutiens-gorges au :

320 route 199 Havre-aux-Maisons, Québec, G4T 5A1, CANADA.

Sentez-vous libre de m’écrire un mot, une pensée, une histoire se rapportant à votre envoi. Ou pas.

Ou déposez-les au point de chute de votre localité :

Montréal : au Studio XX (4001 Rue Berri, espace 201), à la Galerie de l’UQAM (1400, Rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120, du 5 au 20 avril, entre 12h et 18h du mardi au samedi) et chez Diagonale, centre des arts et des fibres (5455, avenue de Gaspé, Espace 203).

Québec : au centre d’artistes Vidéo Femmes (291, rue Saint-Vallier Est, bureau 103).

Îles-de-la-Madeleine :  au groupe d’entraide Allaitement Sein-Pathique dans les locaux de l’Embellie à Cap-aux-Meules, ou à la COOP La Machine au centre Ré-Utile à côté de l’ancien pont de Havre-aux-Maisons, ou encore au centre d’artistes Admare dans les locaux d’Arrimage.

Baie des Chaleurs : aux causeries-allaitement du groupe d’entraide Supportons-Lait (à la Maison de la famille de Bonaventure ou à la Maison des jeunes de Carleton) et au centre d’artistes Vaste et Vague.

MRC Côte-de-Gaspé : Le Regroupement des Femmes de la Côte-de-Gaspé  (189, rue Jacques-Cartier à Gaspé,  418 368-1929).

MRC Rocher Percé : aux ateliers de l’organisme de soutien à l’allaitement Lactescence Pabos (1 mercredi sur 2 à 10h au Café culturel la Mutinerie, Chandler).

MRC Matapédia : Le groupe d’entraide  à l’allaitement Nourrissons-Lait (Amqui).

MRC de la Haute-Gaspésie : chez Ékilibre (168, route du Parc, Sainte-Anne-des-Monts), chez Poffettanshinn (17, boulevard Sainte-Anne Ouest, Sainte-Anne-des-Monts) et à la Pharmacie Dany Bergeron (19, 1ere avenue Ouest, Mont-Louis).

Sept-Îles : auprès de À la Source Sept-Îles  (469, avenue De Quen, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 16h).

Rimouski : Restaurant Le Bercail (166-A ave de la Cathédrale)

Vous habitez ailleurs? Regroupez-vous ou approchez un groupe communautaire en environnement, en allaitement, une maison de la famille, un groupe de femmes ou un organisme en art et proposez-leur de participer à la collecte de soutien-gorge dans le cadre de leur mission et de me les faire parvenir. Cette page sera remise à jour régulièrement pour y ajouter les nouveaux points de chute. Affiche promotionnelle téléchargeable ici.

Merci à toutes pour vos précieux dons!

Après usage, si leur condition le permet, les soutiens-gorges seront offerts à la campagne « Osez le donner » au profit de la Fondation Québécoise du Cancer du Sein et/ou à une organisation à visée sociale en récupération textile.

%d blogueurs aiment cette page :