MANIFESTATION FÉMINISTE CONTRE LE PROJET D’OLAIT-ODUC

À la veille du début des audiences du Bureau d’audiences publiques sur l’équité (BAPÉ) sur le projet d’olait-oduc et de la journée internationale des femmes, des groupes de la société civile ont manifesté dimanche à Sorel-Tracy, en Montérégie, contre ce projet controversé de Lacto-Canada de 4500 kilomètres d’olait-oduc qui transporterait environ 1,1 million de barils de lait maternel par jour entre l’ouest et l’est du pays, en passant par le Québec.

Les réservoirs de Sorel-Tracy. Crédit image: Raymond Gauthier 2014

Les réservoirs de lait de Sorel-Tracy. Crédit image: Raymond Gauthier 2014

Le rassemblement, qui visait à dénoncer les conséquences anti-féministes du projet, s’est déroulé devant les réservoirs de lait de l’entreprise Kid-Lait. Le Réseau québécois des femmes estime qu’il est impératif d’aborder les questions d’équité et de la lutte contre l’exploitation des femmes post-partum de l’Alberta dans une perspective d’égalité entre les hommes et les femmes.

La députée Manon Nassé rappelle que ce sont souvent les femmes qui portent les responsabilités liées à la santé et aux besoins de base de leurs proches et de leur famille. Lorsque des communautés font face à une pénurie de lait causée par les lobbyistes de l’industrie pharmaceutique, ce sont les femmes qui se retrouvent à porter la plus grande part du fardeau, affirme-t-elle.

Deux biderons pour le prix d'un jusqu'au 26 octobre 2012.

Consultations bidons sur les olait-oducs?

Elle avait demandé au gouvernement Couillard de faire preuve de pragmatisme et de ne pas tenir les audiences du BAPÉ sur le projet de Lacto-Canada. Elle qualifie ces audiences de « bidon » parce qu’elles « ne respectent pas les lois du Québec et n’ont aucune force de loi ». Madame Nassé souligne que ces audiences ont été amputées d’éléments fondamentaux comme celui de l’étude d’impacts sociaux sur les femmes.

JeSuisFéministe

Définition du féminisme ici

La Juge Bazzo a rejeté vendredi la demande d’injonction de groupes féministes qui souhaitaient suspendre la tenue de ces audiences. Elles débuteront comme prévu lundi. La Ministre Thériault a cependant déposé une requête en injonction pour forcer Lacto-Canada à se conformer à la Loi sur l’équité, ce qui déclencherait un processus complet d’évaluation et d’examen des impacts même sur les hommes.

 

Adaptation libre du texte «Manifestation à Sorel-Tracy contre le projet Énergie Est», de La Presse Canadienne, un compte rendu de Pascale Robidas sur Radio-Canada, 6 mars 2016.

Mur de femmes contre les oléoducs et les sables bitumineux (source: https://www.facebook.com/events/1714565932112426/)

Mur de femmes contre les oléoducs et les sables bitumineux (source: https://www.facebook.com/events/1714565932112426/)

 

Peut mieux faire – en tournée à Montréal

Le Centre CLARK avec Le Conseil des arts de Montréal en tournée présentent « PEUT MIEUX FAIRE – Cahiers d’exercices », une exposition collective itinérante rassemblant 25 artistes et créateurs québécois sous le commissariat d’Emmanuel Galland.

J’y présente une mosaïque d’estampes numériques réalisées en 2012, illustrant un Canada bitumineux évoluant en 6 pas vers un Québec en proie au pétrole. Revisitant la carte, j’ai personnifié les contours du Canada, lui donnant l’allure d’un bébé à qui on force à boire au biberon un fluide noir. En opposition, la Mer nourricière du golfe du Saint-Laurent offre généreusement son sein maternel, dont la zone sensible correspond aux Îles de la Madeleine.

Visionnez la capsule vidéo de cette exposition ici.

Exposition collective itinérante

Exposition collective itinérante « PEUT MIEUX FAIRE – Cahiers d’exerices » du commissaire Emmanuel Galland présentée par le Conseil des arts de Montréal en tournée et par le Centre CLARK, Montréal, 2014-2015 (crédit photo : Emmanuel Galland).

Les cahiers d’exercices Canada Hilroy, avec leurs couleurs délavées de bleu, vert, jaune et rose, ont marqué l’enfance et l’adolescence de bien des Canadiens depuis des générations. Le commissaire Emmanuel Galland a eu l’idée, en 2009, de demander à des artistes québécois de différentes disciplines, de différents âges et de différentes régions, de créer une œuvre d’art en s’inspirant de ces fameux cahiers.

Cela donne une exposition itinérante fort intéressante programmée jusqu’en décembre 2015 dans plusieurs maisons de la culture de la province et déjà couplée plusieurs fois à des activités avec de jeunes artistes en herbe. Une belle idée de médiation culturelle avec les écoles, qui mérite d’être poursuivie.

[…] Marianne Papillon a créé en impression numérique Sciences naturelles, une exploration de la partie orientale de la carte du Canada. Plus on agrandit l’échelle et plus on s’aperçoit qu’il s’agit d’une cartographie des zones pétrolifères, avec, sur la dernière carte, un bébé et une mère se découpant à travers les lignes de démarcation de ces zones. […]

Après Côte-des-Neiges, l’exposition se rendra à la maison de la culture Maisonneuve du 5 mars au 5 avril, puis à la bibliothèque de Rivière-des-Prairies du 18 avril au 17 mai, à L’Entrepôt de Lachine du 11 septembre au 1er novembre et au Centre d’exposition Lethbridge de la bibliothèque du Boisé, à Saint-Laurent du 5 novembre au 6 décembre.

À la maison de la culture Côte-des-Neiges (5290, chemin de la Côte-des-Neiges) jusqu’au 22 février

source: Éric Clément, La Presse +, 6 février 2015)


 

%d blogueurs aiment cette page :