PEUT MIEUX FAIRE

Le Centre d’artistes Vaste et Vague présente l’exposition de groupe « PEUT MIEUX FAIRE – Cahiers d’exercices » préparé par le commissaire Emmanuel Galland en résidence à Carleton-sur-Mer. L’exposition a pour inspiration le fameux Cahier Canada Hilroy. Ne serait-il pas le plus grand dénominateur commun de plusieurs générations de Canadiens coast-to-coast? Un cauchemar de l’enfance ou une madeleine? Pour accéder au communiqué de l’événement cliquez ici.

Détail de la mosaïque « Sciences naturelles » de Marianne Papillon à l’exposition collective « PEUT MIEUX FAIRE – Cahiers d’exercices », septembre 2012.

 J’y présente « Sciences naturelles », une mosaïque d’estampes numériques qui illustre un Canada bitumineux évoluant en 6 pas vers un Québec en proie au pétrole (des projets étant à l’étude ou en cours en Gaspésie, Anticosti, Îles-de-la-Madeleine et Old Harry).

Dans le même ordre d »idée que  Mer nourricière, j’ai revisité la carte du Canada, j’ai humanisé les contours du Canada, lui donnant l’allure d’un bébé forcé à boire au biberon. Inversant le noir et le blanc, ce n’est plus du lait immaculé qu’on lui offre, mais bien un fluide noir.

Mon plus lointain souvenir en sciences naturelles est la distinction entre les ressources renouvelables et non renouvelables. J’avais huit ans et je devais illustrer ces deux types de ressources : je dessinai une jolie fontaine de pétrole débordante et un vieux moulin à vent croupissant. M’a-t-on déjà parlé d’allaitement à l’école? Je n’en garde aucun souvenir. Déjà parlé des sables bitumineux? Que oui, on nous racontait un trésor en latence, une technologie prometteuse, l’espoir de devenir ENFIN un puissance pétrolière nous aussi.
Et des femmes, anciennes écolières à qui l’on n’a pas enseigné l’allaitement, doivent aujourd’hui se débrouiller entre elles pour apprendre comment offrir leur lait à leur enfant. Comme si le génie humain avait déjà dépassé la nature et qu’on pourrait dorénavant faire sans elle. Que nenni!

Pipeline de mon coeur

« Prière de signaler tout incident » de Marianne Papillon

Un oléoduc, ou pipeline, est-ce que c’est beau?

Peut-on s’attarder à l’esthétisme de cette robinetterie sans être incommodé par la menace qu’elle symbolise?

Notre regard recherche-t-il la beauté, la ligne, l’équilibre, ou bien la tache, la fuite, le contenu caché?

Et si, dans ce conduit, il y avait… du miel? Du jus d’orange? Du lait maternel?

Visionnez un aperçu de quelques créations (en cliquant ici) réalisées dans le cadre de Zocalo II, une exposition collective d’oeuvres miniatures à la Galerie l’Espace Bleu aux Îles-de-la-Madeleine.

Vernissage le jeudi 12 juillet 2012 à 17h !

Addendum: 6 de ces miniatures font partie de la collection municipale des Îles-de-la-Madeleine depuis 2013.

Plateformes pétrolières et mères allaitant

Bienvenue dans la tête de Marianne Papillon!

Vous trouverez ici mes passions et idées, du moins celles que je désire partager! J’espère échanger avec vous, évoluer en bonne compagnie sur les multiples chemins qu’empruntent nos vies d’homo sapiens sapiens.

Les grandes lignes : artiste, je gravite dans un univers insulaire bucolique, en plein coeur du golfe du Saint-Laurent au Québec, et je dessine oiseaux, mer et dunes.

Écologiste, je cherche à diminuer notre empreinte, je surveille cette industrie pétrolière qui convoite nos côtes et je me questionne sur notre notre dépendance au pétrole.

Mère, je m’inquiète du monde que nous laissons à nos enfants, entièrement bâti autour de l’automobile et de la consommation d’énergie bon marché, où l’on s’est éloigné de notre nature.

Professionnelle de la santé, je suis obnubilée par les enjeux de santé publique que représentent l’épuisement des ressources non renouvelables, le réchauffement climatique et la perte de la biodiversité.

Enfin, complètement gaga d’allaitement, le lait maternel m’apparaît comme le remède à tous les maux : réduction de la pollution, réduction de notre dépendance au pétrole, maternage tout naturel, gain majeur en santé publique partout dans le monde pour les femmes et enfants, pour ces hommes et femmes qu’ils deviendront.

Alors, en plus de dessiner les oiseaux, la mer et les dunes, j’esquisse maintenant des plateformes pétrolières et des mères allaitant.

  • Articles récents

  • Thèmes

  • Catégories

  • Follow Lait, pétrole et Papillon on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :