Lumière sur le morse!

Dans le cadre de l’exposition «Ivoire dans le noir», le Musée de la Mer vous offre un programme d’activités gratuites et variées, ce dimanche 17 mai à 14h:

Une activité bricolage pour réanimer le morse!

Un bricolage amusant pour réanimer le morse!

•Un atelier de découverte du morse pour les 5 à 10 ans, avec Émilie Harvut. Au programme: Bricolage animé et code secret!

•La projection du film familial «Conte au coeur de l’Arctique». Un magnifique documentaire animalier de National Geographic (Mario Cyr).

•Une conférence de Marianne Papillon sur les dessous de l’exposition «Ivoire dans le noir». Découvrez les secrets de fabrication, les accidents de parcours et les inspirations de l’artiste!

Le morse a disparu du Saint-Laurent bien avant que ne soit inventée la photographie. Les images de la chasse aux morses devaient donc être dessinées sur place ou encore être dessinées d’après le récit des marins. Les dessins venaient aussi parfois… d’un autre dessin! Avant les ères photographique et numérique, les artistes avaient déjà recours à des outils optiques pour reproduire des scènes. Ils utilisaient des chambres obscures, des lentilles et des miroirs.

Parmi ces illustrations, laquelle semble être «l’originale»? Quelles mutations ont été introduites au fil des copies? Erreur involontaire ou intention manifeste? L’acte de copier est-il un savoir-faire ou une usurpation? Un geste stérile ou créateur?

« Reproduction du morse » Encre sur papier archive encadré. Dessins inspirés d'archives sur la chasse au morse, Collection du Musée de la Mer. 6 pièces de 18 x 24 po Marianne Papillon, 2015 Crédit photo: Jocelyn Boisvert

« Reproduction du morse »
Encre sur papier archive encadré. Dessins inspirés d’archives sur la chasse au morse, Collection du Musée de la Mer. 6 pièces de 18 x 24 po. Marianne Papillon, 2015. Crédit photo: Jocelyn Boisvert

Visionnez les différentes version de cette scène de chasse au morse ici.

Le Musée de la Mer affiche l’exposition «Ivoire dans le noir» signée par l’artiste Marianne Papillon, jusqu’au 14 juin 2015. Un corpus d’oeuvres ludiques sur le thème du morse y valorise deux éléments du patrimoine maritime: la vache marine et le code morse. Découverte garantie!

Igloo décodeur de morse, par Marianne Papillon. Le morse... un arbre décisionnel binaire!

Igloo décodeur de morse, par Marianne Papillon.
Le morse… un arbre décisionnel binaire!

L’artiste remercie ses partenaires et reconnaît la contribution financière du Programme pour les arts et les lettres de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, du Fonds de développement culturel des Îles-de-la-Madeleine et des Caisses populaires Desjardins ainsi que de la Commission scolaire des Îles via le programme Culture à l’école.

Publicités

Ivoire dans le noir

Petits et grands sont invités à découvrir le morse et ses secrets grâce au corpus d’oeuvres ludiques de «Ivoire dans le noir ». Cette exposition artistique participative valorise deux éléments du patrimoine maritime: la vache marine et le code morse.

Ivoire dans le noir, Marianne Papillon 2015

Ivoire dans le noir, Marianne Papillon 2015

Abordant le sujet de la chasse au morse, des artefacts et ossements provenant du Musée de la Mer ainsi que des pièces de la collection privée de Raynald Cyr sont mis en valeur. Illustrations et installations jouent avec les concepts de l’extinction et de la lumière, explorant l’idée de la disparition du morse suite à l’exportation massive de son huile, laquelle servait principalement à l’éclairage. Un assemblage insolite d’ivoire et de savon animal nous rappellent les autres usages du morse. Plusieurs oeuvres intègrent le code morse par le biais de traits et de points, offrant d’intrigants messages à décoder.

(suite…)

Morses lumineux

EXPOSITION │Du 28 février au 10 avril 2015 | AdMare, aéroport des Îles-de-la-Madeleine

MPapillon_cartonMorsesLumineux

Le morse est un mammifère marin qui allaite son petit jusqu’à l’âge de 2 ans. Chassé pour son huile au 16e siècle, il a complètement disparu du Saint-Laurent dès 1800. On le retrouve aujourd’hui seulement dans les contrées arctiques. Quel animal inspirant!

Avec l’oeuvre de dessin installatif « Morses lumineux », un pont entre le passé des Îles-de-la-Madeleine et le présent du Nunavik est proposé. Un sombre igloo en papier aux multiples facettes, lesquelles sont illustrées de morses luminescents, intègre des messages codés, sous forme de traits et de points. Les visiteurs sont ainsi invités à s’approprier le morse, le code comme l’animal. Une performance en morse lumineux, système de communication à distance par signaux de lumière, sera livrée lors du vernissage, envoyant dans l’univers quelques messages aux morses lointains.

«Morses lumineux» à Colis Supect, centre d'artistes Admare. Crédit photo: Yoanis Menge.

«Morses lumineux» à Colis Supect, centre d’artistes Admare. Crédit photo: Yoanis Menge.

Cette œuvre a bénéficiée du support de la bourse Clef 2013 (Caisses populaire Desjardins et Fonds de développement culturel des Îles-de-la-Madeleine) et s’intégre au Rendez-vous loup-marin. Elle s’inspire en partie des images de Mario Cyr est diffusée en complémentarité avec l’exposition à venir « Ivoire dans le noir » au Musée de la Mer des Îles-de-la-Madeleine, du 8 mars au 31 mai 2015. 

Texte de la performance en morse lumineux, Marianne Papillon 8 février 2015.

Texte de la performance en morse lumineux, Marianne Papillon 8 février 2015. Crédit photo: Yoanis Menge.

Votre soutien-gorge SVP

Je les collecte depuis un temps déjà et hier je les ai comptés : j’ai à ma disposition 123 soutiens-gorges. Et j’en ai besoin de plus de 1000 d’ici le 30 avril 2013!!

Je les accepte de partout sur la planète, de toutes les couleurs, grandeurs et styles. Soutien-gorge d’allaitement ou pas, haut de bikini, fuchsia à pois, beige terne, en cuir riveté, sport, rembourré, endommagé, avec ou sans bretelle, alouette. (À ce jour, mon préféré est vert pomme, tricoté à la main, mais je n’attends rien de tel!)

Parlez-en à vos amies, collègues, sœurs, mères, belles-mères et grands-mères!

Corde expérimentale, par Marianne Papillon

Corde expérimentale, par Marianne Papillon

Pour quoi faire? Pour se serrer les coudes dans la lutte contre l’érosion côtière, en confectionnant rien de moins qu’un soutien-côte!

Ce soutien-gorge reposant au fond de votre tiroir depuis si longtemps, depuis que vous avez enfanté, nourri, sevré, peut-être maigri, sûrement un peu vieilli… aussi attachée y soyez-vous, aussi pleine d’espoir soyez-vous de le reporter un jour, n’aurait-il pas une bien meilleure vie dans un un bain d’air salin et de soleil?

Postez-moi vos vieux soutiens-gorges au :

320 route 199 Havre-aux-Maisons, Québec, G4T 5A1, CANADA.

Sentez-vous libre de m’écrire un mot, une pensée, une histoire se rapportant à votre envoi. Ou pas.

Ou déposez-les au point de chute de votre localité :

Montréal : au Studio XX (4001 Rue Berri, espace 201), à la Galerie de l’UQAM (1400, Rue Berri, Pavillon Judith-Jasmin, Local J-R 120, du 5 au 20 avril, entre 12h et 18h du mardi au samedi) et chez Diagonale, centre des arts et des fibres (5455, avenue de Gaspé, Espace 203).

Québec : au centre d’artistes Vidéo Femmes (291, rue Saint-Vallier Est, bureau 103).

Îles-de-la-Madeleine :  au groupe d’entraide Allaitement Sein-Pathique dans les locaux de l’Embellie à Cap-aux-Meules, ou à la COOP La Machine au centre Ré-Utile à côté de l’ancien pont de Havre-aux-Maisons, ou encore au centre d’artistes Admare dans les locaux d’Arrimage.

Baie des Chaleurs : aux causeries-allaitement du groupe d’entraide Supportons-Lait (à la Maison de la famille de Bonaventure ou à la Maison des jeunes de Carleton) et au centre d’artistes Vaste et Vague.

MRC Côte-de-Gaspé : Le Regroupement des Femmes de la Côte-de-Gaspé  (189, rue Jacques-Cartier à Gaspé,  418 368-1929).

MRC Rocher Percé : aux ateliers de l’organisme de soutien à l’allaitement Lactescence Pabos (1 mercredi sur 2 à 10h au Café culturel la Mutinerie, Chandler).

MRC Matapédia : Le groupe d’entraide  à l’allaitement Nourrissons-Lait (Amqui).

MRC de la Haute-Gaspésie : chez Ékilibre (168, route du Parc, Sainte-Anne-des-Monts), chez Poffettanshinn (17, boulevard Sainte-Anne Ouest, Sainte-Anne-des-Monts) et à la Pharmacie Dany Bergeron (19, 1ere avenue Ouest, Mont-Louis).

Sept-Îles : auprès de À la Source Sept-Îles  (469, avenue De Quen, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 16h).

Rimouski : Restaurant Le Bercail (166-A ave de la Cathédrale)

Vous habitez ailleurs? Regroupez-vous ou approchez un groupe communautaire en environnement, en allaitement, une maison de la famille, un groupe de femmes ou un organisme en art et proposez-leur de participer à la collecte de soutien-gorge dans le cadre de leur mission et de me les faire parvenir. Cette page sera remise à jour régulièrement pour y ajouter les nouveaux points de chute. Affiche promotionnelle téléchargeable ici.

Merci à toutes pour vos précieux dons!

Après usage, si leur condition le permet, les soutiens-gorges seront offerts à la campagne « Osez le donner » au profit de la Fondation Québécoise du Cancer du Sein et/ou à une organisation à visée sociale en récupération textile.

PEUT MIEUX FAIRE

Le Centre d’artistes Vaste et Vague présente l’exposition de groupe « PEUT MIEUX FAIRE – Cahiers d’exercices » préparé par le commissaire Emmanuel Galland en résidence à Carleton-sur-Mer. L’exposition a pour inspiration le fameux Cahier Canada Hilroy. Ne serait-il pas le plus grand dénominateur commun de plusieurs générations de Canadiens coast-to-coast? Un cauchemar de l’enfance ou une madeleine? Pour accéder au communiqué de l’événement cliquez ici.

Détail de la mosaïque « Sciences naturelles » de Marianne Papillon à l’exposition collective « PEUT MIEUX FAIRE – Cahiers d’exercices », septembre 2012.

 J’y présente « Sciences naturelles », une mosaïque d’estampes numériques qui illustre un Canada bitumineux évoluant en 6 pas vers un Québec en proie au pétrole (des projets étant à l’étude ou en cours en Gaspésie, Anticosti, Îles-de-la-Madeleine et Old Harry).

Dans le même ordre d »idée que  Mer nourricière, j’ai revisité la carte du Canada, j’ai humanisé les contours du Canada, lui donnant l’allure d’un bébé forcé à boire au biberon. Inversant le noir et le blanc, ce n’est plus du lait immaculé qu’on lui offre, mais bien un fluide noir.

Mon plus lointain souvenir en sciences naturelles est la distinction entre les ressources renouvelables et non renouvelables. J’avais huit ans et je devais illustrer ces deux types de ressources : je dessinai une jolie fontaine de pétrole débordante et un vieux moulin à vent croupissant. M’a-t-on déjà parlé d’allaitement à l’école? Je n’en garde aucun souvenir. Déjà parlé des sables bitumineux? Que oui, on nous racontait un trésor en latence, une technologie prometteuse, l’espoir de devenir ENFIN un puissance pétrolière nous aussi.
Et des femmes, anciennes écolières à qui l’on n’a pas enseigné l’allaitement, doivent aujourd’hui se débrouiller entre elles pour apprendre comment offrir leur lait à leur enfant. Comme si le génie humain avait déjà dépassé la nature et qu’on pourrait dorénavant faire sans elle. Que nenni!

Pipeline de mon coeur

« Prière de signaler tout incident » de Marianne Papillon

Un oléoduc, ou pipeline, est-ce que c’est beau?

Peut-on s’attarder à l’esthétisme de cette robinetterie sans être incommodé par la menace qu’elle symbolise?

Notre regard recherche-t-il la beauté, la ligne, l’équilibre, ou bien la tache, la fuite, le contenu caché?

Et si, dans ce conduit, il y avait… du miel? Du jus d’orange? Du lait maternel?

Visionnez un aperçu de quelques créations (en cliquant ici) réalisées dans le cadre de Zocalo II, une exposition collective d’oeuvres miniatures à la Galerie l’Espace Bleu aux Îles-de-la-Madeleine.

Vernissage le jeudi 12 juillet 2012 à 17h !

Addendum: 6 de ces miniatures font partie de la collection municipale des Îles-de-la-Madeleine depuis 2013.

%d blogueurs aiment cette page :