Ivoire dans le noir

Petits et grands sont invités à découvrir le morse et ses secrets grâce au corpus d’oeuvres ludiques de «Ivoire dans le noir ». Cette exposition artistique participative valorise deux éléments du patrimoine maritime: la vache marine et le code morse.

Ivoire dans le noir, Marianne Papillon 2015

Ivoire dans le noir, Marianne Papillon 2015

Abordant le sujet de la chasse au morse, des artefacts et ossements provenant du Musée de la Mer ainsi que des pièces de la collection privée de Raynald Cyr sont mis en valeur. Illustrations et installations jouent avec les concepts de l’extinction et de la lumière, explorant l’idée de la disparition du morse suite à l’exportation massive de son huile, laquelle servait principalement à l’éclairage. Un assemblage insolite d’ivoire et de savon animal nous rappellent les autres usages du morse. Plusieurs oeuvres intègrent le code morse par le biais de traits et de points, offrant d’intrigants messages à décoder.

Comme autant d’énigmes à résoudre, l’artiste présente une quinzaine d’oeuvres dont « Reproduction du morse », une série de 6 illustrations revisitant les archives du Musée de la Mer, « Apparition de la vache marine », un tableau d’images rémanentes inspirées des scènes de Mario Cyr et « Lumière sur la disparition du morse », une installation codée à base d’ossements de vaches marines. De plus, un igloo de papier et des oeuvres d’animation ont été réalisées avec la participation des élèves de la Commission scolaire des Îles.

Découvrez d’amusants moyens de réinsérer le morse dans l’imaginaire collectif au Musée de la Mer avec « Ivoire dans le noir » de Marianne Papillon, du 8 mars au 14 juin 2015.

En complémentarité, le centre d’artistes Admare présente l’oeuvre «Morse lumineux», faisant le pont entre les Îles-de-la-Madeleine et le Nunavik, à l’aéroport de Havre-aux-Maisons, du 28 février au 10 avril 2015.

 

L’artiste remercie ses partenaires et reconnaît la contribution financière du Programme pour les arts et les lettres de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), de la Commission Jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et de la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, du Fonds de développement culturel des Îles-de-la-Madeleine et des Caisses populaires Desjardins ainsi que de la Commission scolaire des Îles via le programme Culture à l’école.

Galerie virtuelle: visitez https://www.flickr.com/photos/mpapillon/sets/72157652433587661/

Advertisements
Article précédent
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Lumière sur le morse! | Lait, pétrole et Papillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :